Kraj de Bohême centrale

Středočeský kraj


Kutna-Hora et l'ossuaire de Sedlec

Décor réalisé avec des ossements dans l'Ossuaire de Sedlec
Décor réalisé avec des ossements dans l'Ossuaire de Sedlec

L’ossuaire est situé dans la chapelle funéraire de Tous-les-Saints du cimetière du monastère cistercien de Sedlec.

La chapelle a été décorée grâce aux squelettes des morts du cimetière voisin.

 

En 1278, le père-abbé de l'Eglise de l'Assomption de Sedlec est envoyé en Terre sainte par Ottokar II de Bohême, le roi de l’époque.

Il  revient de ce pèlerinage avec une poignée de terre provenant du Golgotha  qu'il répand sur la surface du cimetière. Grâce à cette terre, le cimetière gagne ainsi une réputation de terre sainte, propre à assurer le repos éternel en attendant la résurrection.

 

En 1348, la peste noire frappe durement la Bohême et cette année-là, ce sont plus de 30 000 personnes qui  sont enterrées dans le cimetière attenant à cette église.

Après les croisades contre les Hussites, une partie du cimetière est supprimée, pour y construire une église gothique et les squelettes exhumés furent empilés, pour former des pyramides symbolisant la Mort qui frappe sans distinction, dans la chapelle funéraire. Les monticules d'os sont restés tels quels pendant près de 2 siècles jusqu'à la fin du 18ème siècle, quand une reconstruction en style baroque est entreprise. C'est à cette époque que l'idée d'utiliser les ossements comme objet de décoration germe dans l'idée de l'architecte, un certain František Rint.

 

Des lustres, une crypte et de nombreuses guirlandes en os ornent la chapelle mortuaire. On estime que près de 40 000 squelettes ont été nécessaire pour réaliser toute la décoration de cet édifice.