Le dolmen de Kerouaren

A Plouhinec, l'ancienne voie ferrée
A Plouhinec, l'ancienne voie ferrée

On nous en avait parlé depuis quelques temps déjà de ce dolmen perdu dans les bois.

Alors pour ne pas rester sans marcher ce dimanche, nous sommes allés à sa rencontre. Passé le château d'eau de Bellevue, nous avons tourné à gauche sur une cinquantaine de mêtres pour emprunter "la voie". Mais qu'est donc cette "voie" ? C'est une ancienne voie ferrée, vestige du développement ferroviaire du début du XXè siècle. Le train n'y a circulé que pendant une douzaine d'années, entre Port-Louis et Hennebont, vaincu en compétition réglementaire par l'automobile.

Cette "voie" est un parcours très agréable en sous-bois.

Il suffit de suivre les indications.
Il suffit de suivre les indications.

Nous avons dépassé le champ du Vammenn que nous appelions autrefois le "Park Lann Vraz". Deux chevaux y pâturaient sans se soucier qu'autrefois, Jean Le Floch, Papy Jean, y faisait pousser de belles carottes, la gloire de Plouhinec.

C'est à hauteur de Pont Mouton que nous avons vu le panneau "30m Roh Kerouaren".

Alors nous avons suivi le sentier en avançant dans le bois.

Le dolmen affaissé de Kerouaren
Le dolmen affaissé de Kerouaren

Il nous est apparu : masse informe à peine visible. Il était là complétement oublié depuis des siècles, perdu dans les broussailles, un genou à terre, comme un boxeur mis KO sur le ring.

Les petits enfants l'ont escaladé. Nous avons posé en famille tout autour comme on le faisait autrefois à Carnac, au temps où les menhirs vivaient en liberté.