2ème étape : Ste Anne d'Auray - Plaudren, 25 km : C'est parti !

Le groupe des Petits Chanteurs sur le départ
Le groupe des Petits Chanteurs sur le départ

Ce week-end, nous avions le grand plaisir d'accueillir à Plouhinec, les Petits Chanteurs de la "Cité d'Angers". Ils nous ont régalés d'une messe des Rameaux solennisée comme rarement elle l'a été à Plouhinec. Et l'après midi ce fut le grand concert avec Boeh er Mor en vedette américaine.

Ce matin, à 9h, sitôt les adieux faits à nos hôtes Théo et Gatien, Vincent, Patrice et Michel, nous avons filé à la maison de retraite, embrasser Mamy Marie. Gilbert était là aussi pour nous dire au revoir. 

 

 

La délégation plouhinecoise devant l'autel de Ste Anne
La délégation plouhinecoise devant l'autel de Ste Anne

Hélène et Yves nous ont accompagnés jusqu'à Ste Anne d'Auray, Sainte Anne que nous avons voulu saluer pour ce grand départ.

Présente dans la basilique, Soeur Yolande était toute émue de nous voir partir.

Mais l'émotion est encore montée d'un cran lorsque nous avons entendu nos amis de Plouhinec rassemblés devant l'autel de sainte Anne, entonner le "Kanet me iné" à notre intention.

Claude a osé une petite prière à Ste Anne pour lui demander d'assurer sa protection sur deux frappa-dingues qui s'en allaient au bout du monde.

 

Ils étaient une bonne dizaine à avoir fait le déplacement tout exprès.

Agnès allume une petite bougie devant Ste Anne
Agnès allume une petite bougie devant Ste Anne

Apès avoir chanté l"au revoir" à sainte Anne :

Dirag ho relegoù sakret, santez Anna rouanez or bro,

Chetu ni hoah ur wezh tolpet, tolpet eid lared kénavo.

 

et entendu la cloche inviter les fidèles pour la messe de 11h, nous avons mis le cap sur Plumergat. Puis nous avons traversé  Grand-Champ, puis Locmaria Grand-Champ, puis Locqueltas. Arrivés à Morboulau, nous étions presque au but.

C'était oublier le vieil adage des pélerins : la dernière heure est toujours très longue et le dernier kilomètre toujours en trop !

Mais à Plaudren, accueillis chez Claire et Mickaël, toute fatigue s'est envolée après une étape que nous reconnaissons volontiers comme très fatiguante.

Le clocher de Plaudren
Le clocher de Plaudren