3ème étape, Plaudren - Malestroit, 28km : le printemps est arrivé

Claire et Mickael à Plaudren
Claire et Mickael à Plaudren

 

Après avoir laissé nos amis, Claire et Mickaël sur la place de Plaudren, nous avons attaqué de bonne heure et de bonne humeur, le chemin de Malestroit. 

C'est accompagnés du gazouillis des oiseaux que nous avons traversé les campagnes et les bois. Les asphodèles commençaient à pointer leurs premières hampes florales. Avec le chant du coucou nous avons eu droit à nos premières orchidées. 

piquenique de luxe
piquenique de luxe

 A Trédion, nous avons composté nos crédencials (livrets-accordéon), suscitant l'étonnement  de l'employée municipale. Eh ben ! Vous n'êtes pas arrivés ! Il faut s'habituer à toutes les formes d'encouragement, même lorsqu'elles sont gauchement exprimées.

Vers midi, nous avons reluqué une belle pelouse bien tondue avec l'ombre d'un gros chêne. Mme Guillaume est sortie de sa maison et nous a, non seulement autorisés à piqueniquer, mais nous a porté des chaises et une petite table de jardin.

Çà, c'est du pèlerinage 3 étoiles.

Gwenegan et Bleuenn à Malestroit
Gwenegan et Bleuenn à Malestroit

Nous avons travers la Claie, un des affluents de l'Oust, lui-même affluent de la Vilaine.

A Saint Marcel (Sérent) nous sommes passés devant la ferme de la Nouette, ferme martyre lors du Maquis de St Marcel.

A Malestroit, nous avons sonné chez les Augustines : complet. L'hôtel d'en face : complet. La Providence serait-elle déjà en vacances ou en RTT.

Mais non, notre Providence nous a conduits ce soir à un gite d'étape, une ancienne maison éclusière le long du canal de Nantes à Brest. Une dizaine de marcheurs, cyclistes et randonneurs y sont accueillis ce soir.

Stén, Carole, Gwénégan et Bleuenn nous y attendaient. Nous avons encore pu profiter  d'une dernière rencontre en famille et mettre au point quelques petits détails pour notre abscence.