5ème étape, Carentoir - Guipry, 25km ; nous reprenons la route

Il y avait une bonne gelée blanche ce matin
Il y avait une bonne gelée blanche ce matin

Il y avait encore de la gelée blanche ce matin, lorsque Stén, notre fils, nous a déposés face à l'église de Carentoir. Il était 8h-1/4.

Dans les fossés les oenanthes faisaient triste mine, comme abattues par les derniers frimas de l'hiver.

Une branche fleurie d'aubépine nous rappelait ce vieux conseil de Papa Jean, le père d'Agnès : avec l'épine blanche vient la dernière gelée, la plus terrible

Agnès traverse l'Aff et quitte le Morbihan
Agnès traverse l'Aff et quitte le Morbihan

Mais c'est par un chemin bucolique que nous avons cheminé vers Bruc/Aff. C'était justement oublier ce dernier, l'Aff, et vivre les petites erreurs de Google Maps. Notre route était pourtant bien indiquée et surtout c'était la plus courte. Hélas , il n'y avait pas de pont pour traverser l'Aff. Alors pour traverser ce gué aux pierres glissantes, nous avons tombé chaussures et chaussettes et remonté haut les bas de pantalons.

Diantre, quelle est froide : 4-5 degrés maxi. Arrivés de l'autre côté, sains et saufs, sans glissade, nous avions les orteils gelés.

Saint  Cornélie en l'église de Bruc sur Aff
Saint Cornélie en l'église de Bruc sur Aff

Un petit coucou dans l'église de Bruc pour découvrir un Saint Cornelie bien de chez nous, prendre en photo de Sainte Anne pour illustrer notre chemin, boire un chocolat chaud à "l'ambition" et nous voilà requinqués, fin prêts pour attaquer la suite.

Saint Cornely en l'église de Pipriac
Saint Cornely en l'église de Pipriac

A Pipriac, nous avons fait la pause repas (notre éternelle baguette-vache qui rit) sur la place de l'église après avoir salué Sainte Anne. Ici aussi  St Cornély gardait la porte d'entrée.

C'est à Pipriac que nous avons téléphoné au presbytère de Messac pour savoir s'il y avait un logement paroissial pour des pèlerins de notre acabit.

Le permanent de l'accueil nous a répondu qu'il n'y en avait pas mais qu'il se faisait un plaisir de nous accueillir.

 

Janine et Alain Beuchée, nos hôtes de Guipry
Janine et Alain Beuchée, nos hôtes de Guipry

Après avoir trainé dans la campagne, discuté avec un paysan qui semait son maïs et qui voulait nous embaucher ; après avoir découvert la voie verte qui va de Ploermel à Chateaubriand, nous avons rencontré Alain Beuchée venu tout spécialement à notre rencontre.

Avec son épouse Janine, ils nous accueillent chez eux ce soir.

Rappel : dimanche 23 avril à Ste Anne d'Auray, pèlerinage des bretonnants.