13ème étape, Villaines la Juhel - Saint Pierre des Nids, 17km : du macadam

La prudence est toujours de mise lorsque nous sommes sur les départementales
La prudence est toujours de mise lorsque nous sommes sur les départementales

Nous avons quitté l'Hostellerie de Juhel, ce matin à 9h30. C'est donc une petite journée que nous avons faite, pour arriver à Saint Pierre des Nids où nous logeons à l'hôtel Le Dauphin.

Ce fût encore 17km de macadam, du bon, celui qui fait cogner les talons au sol. Alors dans ces cas là, nous faisons tout pour entendre les gravillons crisser sous nos pieds.

 

 

Des Sarthois en randonnée
Des Sarthois en randonnée

Des rencontres encore et encore !

-Ces 2 couples de la Sarthe affolés par notre projet,

-Cette enfilade de 200 à 300 motards croisés à la sortie de Villaines, avec lesquels nous avons eu droit à leur salut spécial, jambe droite tendue,

-Ces gens en voiture klaxonnant à la vue de nos drapeaux bretons.

 

 

La croix de 1870 à Gesvres
La croix de 1870 à Gesvres

Nous avons donc marché sur ce que nous croyons être les Alpes Mancelles avec le Mont des Avaloirs en ligne d'horizon sur notre gauche. Notre livre de géographie, François Pinardel, nous a appris que c'est le point culminant du massif armoricain.

Nous avons aussi rencontré cette "Croix de 1870", rappelant que, lors de la guerre de 70, les troupes prussiennes sont parvenues jusque Laval. Ici à Gesvres, la population s'était associée à la garde nationale pour battre et mettre en déroute un régiment prussien.

Malgré le petit kilométrage, nous sommes assez fatigués. La marche en bordure de départementale est très fatigante. Elle requiert beaucoup de tension pour rester prudents en permanence, se ranger sur le bas-côté lorsqu'une voiture vient en face, changer de côté lorsque se présente à nous un virage à gauche dangereux.

Cà, c'est pour rassurer tous ceux qui s'inquiètent pour nous.