22ème étape, Breuilpont - La Roche-Guyon, 22km, les premiers 500 sont bouclés

chevreuil au matin
notre premier chevreuil

En ne démarrant qu'à 8h30 ce matin, nous savions que ce serait une petite journée. L'objectif de celle-ci était la traversée de la Seine. Dès 10h, nous quittons l'Eure et la Normandie pour les Yvelines et l'Ile de France.

Depuis près de 10 jours, nous voyons régulièrement sur le bas côté des routes le panneau Attention Animaux. Et bien sûr, nous nous mettons en éveil pour essayer de surprendre un chevreuil ou une biche.

Nous n'avons rien vu. Si ! Par 5 fois, nous avons vu des chevreuils morts sur le bord de la route, fauchés par des véhicules. Aujourd'hui, la chance nous a souri et nous avons pu voir un chevreuil à plus de 300m de nous, broutant bien tranquillement en bordure de champ.

panneau de signalisation, route de Breval
la route de Breval

Nous pénétrons dans La Villeneuve en Chevrie par la route de Breval. Tiens ! Un nom qui nous dit quelque chose !

À la sortie du Bourg se tient le cimetière et dans le cimetière, le monument aux morts. Lorsque nous arrivons pour nous joindre  à la vingtaine de personnes qui s'y trouvent rassemblées, la cérémonie se termine. Nous en sommes quitte pour multiplier les explications sur notre démarche.

 

Nous avions prévu initialement de traverser la Seine à Mantes la Jolie. Finalement nous avons opté pour un passage plus en aval, à Bonnières sur Seine.

Lorsque nous y arrivons, que voit-on au bout de la longue ligne droite qui descend vers la Seine ? Le rassemblement du 8 mai au monument aux morts. Nous approchons au plus vite pour finalement arriver alors que la cérémonie vient juste de se terminer.

Bref, aujourd'hui, nous étions les carabiniers de service : en retard comme il se doit !

En traversant la Seine, nous étions sur la commune de Bennecourt, sur la même rive mais à 10km de Giverny.

pont de Bonnières sur Seine
la Seine à Bonnières sur Seine

Pendant 5-6 km nous avons remonté plein Est une boucle de la Seine pour gagner La Roche Guyon et réaliser nos premiers 500km. Nous réalisons que nous avons quitté les Yvelines pour le Val d'Oise.

Il est des choses symboliques comme ça qui ont de l'importance pour le mental : quitter la Normandie, franchir la Seine, boucler le 500ème kilomètre et tout ça s'est fait aujourd'hui.

 

Dans notre pèlerinage nous avions 4 grandes incertitudes concernant le logement : les 4 ponts de mai et juin, celui du 1er mai, celui du 8 mai, celui de l'ascension et celui de la Pentecôte. La première difficulté, celle du 1er mai, nous l'avons vécue dans une sorte d'euphorie assez grisante.

La 2eme difficulté avait suscité quelque inquiétude samedi. Mais avec le logement trouvé facilement ce soir, tout s'est finalement bien arrangé.

Les deux prochains obstacles ne devraient pas poser de problèmes majeurs.