28ème étape suite

Il est 18h30, Jean Luc Pamart vient de rentrer. Après avoir fait connaissance, il nous propose de nous faire découvrir les carrières de Confrecourt. Nous partons en voiture tous les 4 : Jean Luc et son épouse Béatrix et nous deux. 

chapelle du Père Doncoeur
l'autel de la chapelle du Père Doncoeur

1ere halte : la chapelle du Père Doncoeur.

Nous descendons du plateau jusqu'aux carrières par des escaliers taillées dans la roche et par un chemin de terre très pentu. Nous pénétrons dans la carrière en laissant de côté un boyau taillé dans la roche qui permettait aux soldats de monter en première ligne. Nous découvrons toute une série d'écritures, de blasons sculptés dont un du 262eme RI de Lorient.

Nous avançons en laissant derrière nous des éboulis relativement anciens et nous pénétrons enfin dans la chapelle dite du Père Doncoeur, fondateur d'une branche française des scouts, du centre de prière de Troussures. Il aussi l'auteur du manifeste : "Pour l'honneur de la France nous ne partirons pas".

Il fait 8°. C'est ici que l'évêque de Laon Soissons a dit la messe cette après midi. Dans un coin de la chapelle, la petite boîte avec les ossements trouvés hier est toujours présente, un petit drapeau français la recouvre.

En sortant, Jean Luc ne manque pas de fermer à clé la grille pour protéger la chapelle du vandalisme et du pillage.

chapelle des Bretons
l'autel de la chapelle des Bretons

2eme halte : la chapelle des Bretons

Nous nous déplaçons d'une cinquantaine de mètres et découvrons que la grille a été détériorée récemment et que des pierres ont été déplacées par des vandales. Nous pénétrons dans la carrière. Elle a servi d'hôpital de campagne et le nom des médecins est gravé sur les parois comme le seraient ceux de bienfaiteurs de l'humanité.

Au fond d'une salle nous découvrons l'autel des Bretons : 262ème RI Nov 1916 Doué hag er Vro.

Des centaines de soldats du 262eme RI, des gars du Morbihan, ont chanté en breton dans cette chapelle. Jean-Jacques entonne spontanément O Rouanez karet en Arvor mais l'émotion l'empêche de terminer le deuxième couplet.

la croix brisée de Confrecourt
la croix brisée de Confrecourt

3eme halte : la croix brisée de Confrecourt

Elle a été construite ainsi dans les années 20 avec un Christ dont les pieds descendent jusque dans la tranchée.

la stèle des fusillés de Vingré
la stèle des fusillés de Vingré

4eme halte : Vingré

Jean Luc nous conduit jusque Vingré. C'est sur le lieu même où se tient la stèle que les 6 soldats, Floch, Blanchard, Durantet, Gay, Pettelet et Quinault furent fusillés après une mascarade de procès, le 4 décembre 1914.

Jean Luc nous montre encore, la fosse où ils ont été maintenus captifs la veille de leur exécution et où ils ont écrit leur lettre à leur famille.

Les habitants de Vingré ont accepté que sur les murs du village, soient apposés le nom des fusillés, leur photo et le texte de leur lettre. C'est un chemin du souvenir d'une grande dignité.

Béatrix et Jean Luc avec Jean-Jacques à l'entrée d'une carrière
Béatrix et Jean Luc avec Jean-Jacques à l'entrée d'une carrière

Un grand, grand merci Beatrix et Jean Luc pour ce temps de découverte.