29ème étape, Vic sur Aisne - Crouy (Soissons), 21km, le beau temps revient doucement.

Fontenoy, les fusillés pour l'exemple
les fusillés de Port Fontenoy

Après les grands moments d'émotion hier soir, dans les carrières de Confrecourt, nous avons repris le chemin vers 7h30. Il y avait encore flottant dans l'air, les effluves désagréables de la station d'épuration de l'usine Vico de Vic. 

Depuis hier soir nous sommes dans l'Aisne, toujours dans les Hauts de France.

Pour rejoindre Soissons, la ville du vase, nous avons cheminé au plus proche de l'Aisne, découvrant à partir de panneaux de présentation l'importance de cette rivière dans le conflit de 14-18.

À Port Fontenoy, nous découvrons l'histoire de deux soldats fusillés pour l'exemple pendant la guerre, Leymarie et Bersot, l'un pour une histoire de pantalon et l'autre pour une blessure à la main.

L'Etat Major souhaitait faire des exemples, croyant ainsi régler tous les problèmes de discipline.

Rubens, l'adoration des mages
l'Adoration des Mages par Rubens

À Soissons nous avons fait une halte de plusieurs heures. Ainsi nous avons pu manger des frites dans un fastfood marocain.

Puis nous nous sommes dirigés vers la cathédrale. François, le bénévole de la boutique de souvenirs s'est fait notre guide. Il nous a donc expliqué la construction de l'édifice en 4 tranches de 20 ans, au 12e et 13e siècle. Elle a pour nom cathédrale St Servais et St Protais, deux illustres Romains qui n'ont jamais mis les pieds à Soissons. Dans cette église on vénére les reliques de St Crépin et St Crepinien. Au 3e siècle, ces deux cordonniers, originaires de Soissons, furent dénoncés comme chrétiens et condamnés par l'empereur Maximien. Ils survécurent à de nombreuses tortures et finalement furent décapités à la hache.

Les Anglais, ces félons, les font vivre dans le Kent et ont récupéré leur histoire.

Nous avons vu aussi un des tableaux originaux de Rubens, l'Adoration des Mages.

Agnès le long de l'Aisne
Agnès le long de l'Aisne

Nous en avons aussi profité pour régler quelques petits problèmes de liaisons Internet chez Orange.

Agnès s'est fait redresser une branche de lunettes chez un opticien. Elle l'avait tordue lors d'une chute dans la forêt de Compiègne. 

 Pendant que le patron s'affairait autour de ses lorgnons, les serveuses nous servaient le café et engageaient la conversation. 

-Combien vous doit on ?

-C'est notre participation à votre voyage !

La cathédrale de Soissons
La cathédrale de Soissons

À l'Office de tourisme, nous avons voulu nous renseigner pour l'hébergement pour les deux jours à venir. Profitant de clients avenants, la responsable du service essayait d'expliquer à une jeune stagiaire la méthodologie pour renseigner ceux-ci.

Ça nous a paru d'une complication épouvantable : ni la stagiaire ni les clients n'ont compris grand chose. Mais ça, on s'en doutait, c'est normal car on est branché sur la Providence.