31ème étape, Bourg et Comin - Corbeny, 19km, le Chemin des Dames

Le 17 mai 2017, les Zouaves du 56 montent à l'assaut du Chemin des Dames par le flanc Sud.
Le 17 mai 2017, les Zouaves du 56 montent à l'assaut du Chemin des Dames par le flanc Sud.

Pourquoi le Chemin des Dames est il si réputé ?

-On dit qu'il doit son nom au fait qu'au XVIIIeme siècle, la duchesse de Narbonne, dame d'honneur d'une fille de Louis XV s'était mise dans la tête de rendre la route carrossable pour accéder à son château de la Bove.

-Pour rester dans l'histoire, le Chemin des Dames, c'est encore la bataille de Craonne, les 6 et 7 mars 1814, engagée par l'Armée Impériale de Napoléon contre une coalition des armées prussiennes et russes commandée par Blucher. Ce fut le début de la fin pour Napoléon, car les 30 et 31 mars, Paris capitulait et le 6 avril voyait l'abdication de l'Empereur.

-En septembre 1914, le 22 et les jours suivants, le 4eme Régiment de Zouaves s'illustra ici contre la Garde Impériale Allemande en conservant la ferme d'Hurtebise pendant 7 jours sous une canonnade violente et sous des assauts répétés de l'ennemi.

- Enfin à  partir du 16 avril 1917, ce fut le lancement de la grande et meurtrière   Nivelle.

la lanterne des morts à Cerny en Laonnois
la lanterne des morts à Cerny en Laonnois

Le 16 avril 1917, commence la grande offensive préparée par Joffre et commandée par le général Nivelle tout récemment nommé à ce poste à la place de Joffre auquel l'Etat Major reprochait la stagnation de la guerre de tranchée.

Plus d'1 000 000 hommes sont rassemblés entre Soissons et Reims.

Malgré une préparation intense d'artillerie, les positions allemandes n'ont été touchées que très faiblement.

Les premières vagues s'élancent. Après avoir gravi le plateau, elles se heurtent aux barbelés encore intacts et sont fauchées par les mitrailleuses allemandes.

Au prix d'immenses sacrifices humains, les Français atteignent la crête du plateau le 17. Les conditions météorologiques sont déplorables : il neige. Ils poursuivent leurs efforts en vain.

Faute de succès, l'autorité de Nivelle s'effondre y compris auprès de l'Etat Major.

Du 16 au 30 avril, 40 000 hommes mourront. Au bord de l'effondrement, le moral des troupes françaises vacille.

Face à l'échec de l'opération, des mouvements de mutinerie éclatent dans les rangs de quelques unités qui refusent de monter en première ligne.

Devant l'amplification de cette contestation, en mai 1917, les autorités militaires réagissent. Les arrestations sont nombreuses.

Plus de 500 soldats seront jugés et condamnés ; une trentaine seulement seront exécutés.

Mais suite à cela, un système de rotations plus efficaces et de permissions sera mis en place. 

chapelle de Cerny
la chapelle de Cerny

Vous avez compris, chers lecteurs, pourquoi nous ne voulions pour rien au monde manquer ce passage par le Chemin des Dames. Nous l'avions prévu de longue date sur notre projet de trajet. Alors après avoir adapté notre chemin à nos conditions physiques d'il y a 4-5 jours et aux difficultés prévisionnelles d'hébergement, c'est à mi-parcours que nous l'avons rattrapé, à Cerny en Laonnois.

Venus du flanc Sud du Chemin, nous avons tout d'abord vu le grand mât de la Lanterne des Morts, éclairé nuit et jour. Puis nous nous sommes dirigés vers la Chapelle de Cerny. À l'intérieur, un nombre important d'ex-votos et deux statues, l'une à Saint Remi, l'autre à Sainte Anne, Santez Anna pedit evidomp (Sainte Anne, priez pour nous).

Agnès sur le Chemin des Dames
Agnès sur le Chemin des Dames

Et nous avons commencé notre marche vers l'Est en suivant la ligne bleue qui matérialise le Chemin depuis Laffaut jusque Corbeny. Nous l'avons suivie sur 15km, nous arrêtant très souvent aux petits monuments qui jalonnent le Chemin.

Le vieux Craonne
Le vieux Craonne

Ce fut un grand moment d'émotion en traversant le vieux village de Craonne, intégralement détruit pendant le conflit. Il ne reste plus rien. Le village a été reconstruit 500 m plus bas.

le cimetière de Vendresse
le cimetière de Vendresse

Un peu avant d'atteindre le plateau, nous nous étions arrêtés au cimetière britannique de Vendresse.

Sur quelques tombes de soldats, nous avons pu lire ces épitaphes en anglais, écrites en lettres majuscules. Au risque de recopier des erreurs, nous les proposons (et réclamons de l'aide pour les traductions)

-Memory ever dead.

-Lost to ken of man but not to the almighty

-Their glory shall not be blotted out.

-Thank God he died at duty's post his greatest wish was granted.

-Greater love hath no man than this.

les vestiges du petit oratoire de St Marcoul
les vestiges du petit oratoire de St Marcoul

Nous sommes au terme de l'étape à Corbeny, extrémité Est du Chemin des Dames. Nous avons découvert qu'à Corbeny on vénérait autrefois St Marcoul pour la guérison des écrouelles. 

St Louis et 20 rois de France après lui, sont passés par Corbeny au retour de leur sacre à Reims pour se mettre sous la protection de St Marcoul.

On disait que les rois de France guérissaient des écrouelles. Nous avons donc percé ce secret royal : ça sert de pèleriner !

En rentrant dans notre hôtel, la patronne nous a informés que, il y a un mois, François Hollande, venu à Craonne pour les cérémonies du centenaire de la bataille du Chemin des Dames, avait séjourné dans notre hôtel.

Elle ne nous a pas garanti qu'il avait prié St Marcoul !