32ème étape, Corbeny - La Malmaison, 15km, 1ère journee en short

Jean-Jacques en short au départ de Corbeny
Jean-Jacques en short au départ de Corbeny

Deux couples d'Anglais ont pris leur petit déjeuner avec nous ce matin. Une dame a tenu à nous prendre en photo, répétant sans cesse : "Fantastic ! fantastic !".

C'était la première journée en short pour Jean-Jacques : pas très bien choisie pour montrer ses gambettes alors que le temps était menaçant.

 

Agnès et Jean Philippe dans l'atelier municipal d'Amifontaine
Agnès et Jean Philippe dans l'atelier municipal d'Amifontaine

Puis nous avons pris la route pour une courte étape en passant par Berrieux et Amifontaine. Nous avons eu ainsi le plaisir de voir nos premiers épis de blé sur le plateau. Nous sommes ici en Champagne Pouilleuse.
À Amifontaine, c'est à dire au bout de 2h de marche, nous demandons à un homme de nous indiquer le bistrot le plus proche.
-"il n'y en a pas à Amifontaine, mais si vous le voulez je peux vous offrir un café"
C'est ainsi que Jean Philippe, unique employé d'entretien de la commune, nous a offert le café dans son atelier communal.
En plus, il connaissait très bien Ingrid et Marc, nos hôtes de ce soir.

Les nouveaux systèmes agroforestiers
Les nouveaux systèmes agroforestiers

Nous avons poursuivi notre route vers La Malmaison en remarquant sur notre droite des plantations curieuses au milieu d'un champ de betteraves. Marc nous a expliqué qu'il s'agissait d'un dispositif d'agroforesterie, un système combinant des plantations forestières et des cultures traditionnelles.
Tous les 30m environ, des jeunes plants d'essence noble, type merisier, sorbier, sont implantés en alignement serré pour avoir dans 30 ou 40 ans du bois d'oeuvre.
Nous avons été étonnés par ces grands poteaux placés tous les 15-20m.
Ce sont des perchoirs à rapaces. Pourquoi ? Parce que s'il n'y en avait pas, les éperviers, buses ou busards se poseraient sur les jeunes tiges au risque de les casser, ce qui entraînerait des fûts fourchus ou tordus

Agnès marchant vers le clocher de la Malmaison
Agnès marchant vers le clocher de la Malmaison


Nous sommes à La Malmaison, chez Ingrid et Marc où nous allons y rester quelques jours. Ingrid est la nièce d'Agnès.
Il y a plusieurs Malmaison en France.
- il y a la Malmaison de l'impératrice Joséphine, à Rueil Malmaison
- il y a le Fort de la Malmaison sur la commune de Chavignon à l'entrée du Chemin des Dames vers Soissons
- il y a une Malmaison qui a fusionné avec la commune de Vittel pendant la Révolution
- il y a un hameau Malmaison à Evin Malmaison, dans le Pas de Calais
- il y a aussi une Malmaison sur la commune de Fauvillers en Belgique dans la province du Luxembourg .
- et il y a La Malmaison dans l'Aisne où nous sommes aujourd'hui, en bordure du camp de Sissonne, celui-ci situé partiellement sur la commune de nos hôtes.