46ème étape, Sankt Wendel - Ulmet, 29km, longue journée pour entrer en Rhénanie-Palatinat

Le tombeau de St Wendelin
Le tombeau de St Wendelin

Hier soir, après avoir écrit les lignes du blog, nous sommes retournés au centre de Sankt Wendel. Alors qu'une messe se terminait dans la basilique, nous avons pu entendre les orgues : 57 jeux + un carillon. Ce sont des orgues anciennes totalement rénovées dans les années 70.

Nous avons pu nous approcher du tombeau de St Wendelin, saint Irlandais qui aimait beaucoup les moutons.

Nous avons pu aussi voir un élément d'un retable de la basilique. Il représente Ste Anne portant l'enfant Jésus sur ses genoux avec en arrière plan St Joachim

Saint Wendelin est présent sur beaucoup de murs de la ville
Saint Wendelin est présent sur beaucoup de murs de la ville

Nous étions logés à l'hôtel Le Journal, hôtel où étaient logés les officiers français pendant le temps de l'occupation de la Sarre. Mais pour arriver là, nous nous sommes présentés au Café Le Journal sur recommandation de la paroisse. On nous explique qu'il faut aller à l'hôtel un peu plus loin. Spontanément un homme se présente à nous et se propose de nous y mener. Il parle un sabir d'allemand, d'anglais, de français. Nous lui répondons dans la même langue en y ajoutant deux trois mots de breton. En arrivant à l'hôtel, il fait la présentation à l'employée de réception. Il prend un papier, écrit un prix, le barre et réécrit un autre prix beaucoup plus bas. C'était le grand patron du café et de l'hôtel Le Journal. Il était époustouflé par notre pèlerinage, les kilomètres réalisés et ceux qui restent à faire.

Deux heures plus tard, après la visite de la basilique, nous nous asseyons à la terrasse du café Le Journal. Nous commandons une pizza, une salade et des consommations. Au moment de payer, le serveur nous dit que c'est offert par le patron. 

Merci Aurore, si tu as des combines comme ça pour tous les soirs, n'hésite pas !

 

 

Agnès dans la campagne de Rhénanie-Palatinat
Agnès dans la campagne de Rhénanie-Palatinat

Aujourd'hui il était 10h lorsque nous sommes entrés en Rhénanie-Palatinat, laissant derrière nous les vallées et les collines de la Sarre. À Pfeffebach, nous traversons une ferme et Lothar, l'agriculteur vient spontanément au devant de nous. Notre route GPS était tracée et nous avions bien l'intention de la suivre. Mais Lothar n'était pas de cet avis.

Lothar fait partie de ces gens qui veulent votre bien contre votre gré. Il nous explique que ce serait beaucoup plus facile pour nous d'emprunter l'ancienne voie ferrée car ainsi la route sera plate sans montées et sans descentes. Nous lui parlons d'allongement de parcours. Mais il ne veut rien savoir. Devant son insistance, nous finissons par céder et rebroussons chemin  sur 200m. Pour nous remercier d'avoir écouté ses conseils il nous offre deux bouteilles de jus de fruits bien frais. 

Sacré Lothar ! Merci car ton chemin était très agréable.

 

Ce soir nous sommes à Ulmet. C'est samedi, tout est fermé.

Demain nous devrions arriver à Odenbach ; ce sera dimanche et ce sera encore fermé

 

 

La campagne de Rhénanie-Palatinat
La campagne de Rhénanie-Palatinat