60ème étape, Schonungen - Sand am Main, 27 km, 4ème traversée du Main

La stèle rappelant le martyre du Bx Liborius Wagner
La stèle rappelant le martyre du Bx Liborius Wagner

Hier à l'entrée de Schonungen, nous avons vu une plaque-souvenir rappelant le martyre sur ce lieu même, du Bx Liborius Wagner. Luthérien comme toute sa famille, il s'était converti au catholicisme et était devenu prêtre. Pour cela il fut arrêté et torturé par ses anciens coreligionnaires pendant 6 jours. Le 9 décembre 1631 il est poignardé, jetté dans le Main et n'est retrouvé que plusieurs mois plus tard par des pêcheurs.

À Schonungen, on honore aussi St Alban. Il s'agit de St Alban de Mayence, né dans l'île Grecque de Nexos et envoyé par St Ambroise de Milan en Gaule lutter contre les hérétiques Ariens (ah ! ces bons à rien !) avant d'être nommé à Mayence pour défendre et professer le symbole de Nicee. Traqué par les hérétiques, il meurt décapité à Mayence en 406.

Il n'a donc rien à voir avec notre St Albin de Languidic.

 

Agnès avec Claudia qui a des amis à Quéven
Agnès avec Claudia qui a des amis à Quéven

Ce matin à la sortie de Schonungen, une voiture s'arrête près de nous. Une dame s'adresse à nous en français. Claudia a reconnu nos drapeaux et nous signale qu'elle vient régulièrement à Quéven, près de Lorient, où ses parents y ont des amis de longue date.

Nous avons fait des échanges d'adresses et repris notre route sur la piste cyclable le long du Main. C'est un chemin spécialement aménagé pour les vélos et les piétons. Il est en général coincé entre la voie ferrée et le Main. Il a le grand mérite d'être plat et de ne pas être trop sinueux. 

Mais malheureusement, de cette voie on ne peut que rarement bénéficier d'une vue sur le Main car celle-ci est obstruée par des haies touffues, par des bosquets, par des petits bois, par des pâtures. Sur nos 27km d'aujourd'hui, nous avons côtoyé le Main sans le voir, tout au plus sur 500m. Un peu décevant.

Stop, pèlerin, arrête de râler ! assume ton choix !

Le Main coule entre deux massifs : au Nord sur la rive droite le Hassberge et au Sud sur la rive gauche, le Steigerwald. Entre ces deux massifs, il y a une plaine relativement plate de 3 à 8km de largeur dans laquelle coule le Main.

 

Un grand médaillon porté à la Fête-Dieu
Un grand médaillon porté à la Fête-Dieu

Sur notre route, un peu après Obertheres, un homme nous apostrophe à cause de notre dégaine et se met gentiment à parler en anglais avec nous.

Où allez-vous ce soir ? nous demande t'il.

Nous lui répondons : à Zeil (que nous prononçons zeille)

Nous lisons sur son visage une grande perplexité mêlée d'inquiétude, une façon de penser gentiment : pèlerins vous n'y êtes pas du tout ça n'existe pas en Bavière.

Finalement nous lui montrons sur la carte. Et là, le sourire : Tzaahil  ! Il nous conseille surtout de ne pas manquer Hassfurt. Nous y sommes passés. Nous avons traversé la ville très touristique, nous sommes rentrés dans l'église St Kilian toujours pavoisée après la Fête-Dieu, nous avons visité l'étonnante Ritter-Kapelle avec ses pierres tombales accrochées au mur.

L'orgue de l'église de Zeil am Main
L'orgue de l'église de Zeil am Main

A Zeil qui devait être le terme de la journée, nous ne trouvons pas d'hébergement. Ceci ne nous empêche pas de faire un tour dans l'église, d'y découvrir une statue de Ste Anne et un orgue juché au deuxième étage de la tribune. 

Accolée à cette église, il y a une St. Anna-Kapelle. Un organiste se prépare à y faire ses gammes. Nous lui demandons l'autorisation et chantons : Intron Santez Anna, goarnet ho Pretoned (Ste Anne protège tes Bretons).

Il ne nous reste plus qu'à traverser le Main pour la quatrième fois, de basculer sur la rive gauche et de faire 3km pour arriver à Sand am Main, la commune située en face de Zeil am Main

Là aussi l'église était ouverte comme c'est pratiquement toujours le cas ici en Bavière. Nous y avons aussi trouvé une statue de Ste Anne.

Décidément aujourd'hui, c'était notre jour de chance.

 

Demain nous devrions être à Bamberg.