64ème étape, Hollfeld - Bayreuth​, 22km, chez Michael et Angelika

La grimpette matinale
La grimpette matinale

Ce matin, après le petit déjeuner pris chez le boulanger d'en face, nous avons renoué avec une habitude qui devient tenace : les ascensions matinales. Aujourd'hui nous nous sommes même permis de monter jusqu'à l'altitude 550. 

Entre Hollfeld et Bayreuth il n'y a qu'un axe, la BT 22. Soit on marche dessus, soit on marche à côté, soit on le contourne. A ce dernier jeu, il y a eu de petits écarts et des erreurs de parcours qu'il a fallu corriger en traversant les pâtures.

 

On traverse des pâtures
On traverse des pâtures

Dès le milieu de matinée, nous tombons en panne d'eau. Dans une ferme nous frappons à la porte. À la dame qui nous ouvre, nous demandons de l'eau du robinet avec les gestes à l'appui. La dame ne veut rien comprendre et tient à nous montrer son hospitalité en nous offrant de l'eau gazeuse citronnée en bouteille, eau que nous mettons dans nos poches à eau. Merci Madame.

 

 

Marche à travers bois
Marche à travers bois

Pour la pause de midi, un abri bus à l'entrée de Bayreuth fait notre affaire. Il nous restait à expliquer par gestes aux chauffeurs de bus successifs que nous n'avions nullement l'intention de monter à bord mais simplement d'occuper le lieu pour nous protéger du soleil.

 

 

 

La traversée du pont sur le Main Rouge
La traversée du pont sur le Main Rouge

Nous sommes entrés dans Bayreuth par le Nord Ouest et nous avons cheminé tout au Nord de la ville pour nous rendre chez Michael. Nous avons même retrouvé une vieille connaissance, le Main, qui à Bayreuth prend le nom de Main Rouge. Un petit coup de fil, et Michael arrive. Il est en vélo. Il file chez lui chercher sa voiture pour nous conduire en lieu sûr.

 

Demain nous serons à Weidenberg