82ème étape, Svratka - Policka, 21km : magnifique promenade.

Enfin de l'herbe ! Quel plaisir !
Enfin de l'herbe ! Quel plaisir !

 

 

Juste après notre départ, tout en haut sur la colline, nous avons traversé entre les poteaux des remonte-pentes, la piste de descente de ski de Svratka. Un 1/4h plus tard, c'est un golf bien camouflé dans la verdure que nous traversions silencieusement pour ne pas déranger les golfeurs déjà présents à cette heure matinale.

15km de forêts et de pâtures vous font oublier les dizaines de kilomètres d'asphalte engloutis depuis quelques jours.

Un des magnifiques paysages que nous avons traversé dans le Sud du Kraj de Pardubice
Un des magnifiques paysages que nous avons traversé dans le Sud du Kraj de Pardubice
Le plaisir d'une marche matinale à travers bois
Le plaisir d'une marche matinale à travers bois
La restauration de la Colonne de la Peste de Policka
La restauration de la Colonne de la Peste de Policka

 

Le soleil était de la partie pour nous donner, face à un paysage verdoyant, une envie irrépressible de nous arrêter et de contempler.

 

 

À Policka (prononcer politchka) la chance était avec nous pour l'hébergement : première demande de renseignement, c'était la bonne.

 

Sur la place centrale, il y a une magnifique colonne de la peste, entre 15 et 20m de hauteur. Au sommet trône la Vierge Marie auréolée de gloire;  d'un pied elle écrase le dragon et de l'autre elle tient la lune sous ses pas. C'est une symbolique tirée de l'Apocalypse, Marie vainqueur du Mal.

Cette colonne comme celle de Prague, de Vienne et d'autres lieux a été élevée en remerciement de la protection de la Vierge Marie, lors de l'épidémie de peste des années 1710-1715.

Malheureusement, comme celle de Kutna Hora, elle est entourée d'échafaudages pour sa restauration.

La Vierge Marie en haut de la colonne de Policka
La Vierge Marie en haut de la colonne de Policka

 

 

Nous avons fait le tour de la ville au-delà des fortifications. Nous avons fait tamponner nos livrets à l'église St Jacques le Majeur par deux jeunes paroissiens qui y étaient de permanence pour accueillir et aider les visiteurs.

Pas le droit de prendre des photos ! Nous acceptons la chose chez les moines pour respecter leur quiétude. Mais que signifie cela dans une église paroissiale quand il n'y a pas d'office ?

 

 

Enfin une journée très agréable dans l'esprit d'un pèlerinage.