90ème étape, Stary Jicin - Koprivnice, 18km, dans les Beskides

St Jean Nepomuk sur la place de Stary Jicin
St Jean Nepomuk sur la place de Stary Jicin

 

 

À peine sortis de Stary Jicin, ce matin, nous entrons dans Novy Jicin, une gigantesque ville de 23 000 hab, toute en longueur, étalée sur plusieurs vallées. Progressivement nous sentons que nous approchons de la grosse ville industrielle, Ostrava que nous éviterons. 

Nous mettons le cap sur Stramberk une jolie petite ville accrochée au versant Ouest d'une colline que nous contournons pour arriver de l'autre côté à Koprivnice, une ville industrielle de 22 000 hab, adossée au flanc  Est de la même colline.

Koprivnice c'est une suite de gigantesques barres d'immeubles. Inutile de préciser de quel héritage urbanistique cela provient .

Les barres de Koprivnice
Les barres de Koprivnice
Un camion Tatra
Un camion Tatra

 

 

Koprivnice, c'est la ville Tatra, la marque de véhicules automobiles.

Tatra construit des automobiles depuis 1897. Elles étaient à l'époque fabriquées à Nesseldorf, c'est le nom qu'avait Koprivnice du temps de l'Empire Austro-hongrois. La division automobile cessera en 1999.

Tatra fabriquera aussi des avions mais Tatra n'a plus qu'une seule activité : la fabrication de camions. Grâce au pilote tchèque Loprais, Tatra gagnera le Paris Dakar 7 fois dans la catégorie "camions".

Stramberk accrochée sur colline des Beskides
Stramberk accrochée sur colline des Beskides

 

 

Un peu de géographie.

 Ici nous sommes dans une région de collines et de vallées qui s'appelle Moravskoslezske Beskydy, les Beskides Moraves. 25km plus au Nord, il y a aussi un autre massif de collines et de vallées, les Vitkovska Vrchovina, les Hautes Terres de Vitkovska. Entre les deux, il y a ce seuil, ce passage entre Olomouc et Ostrava, la Moravska Brana, la Porte de Moravie. Les grands axes de circulation passent aussi par là. Dans cette Porte de Moravie, il faut faire une mention spéciale à la Poodri, cette zone marécageuse remplie de lacs et de rivières dans laquelle serpente l'Oder qui est un paradis pour les pêcheurs et les chasseurs.

Emil Zatopek, Alain Mimoun. Mais qui est le 3eme larron ?
Emil Zatopek, Alain Mimoun. Mais qui est le 3eme larron ?

 

 

On ne peut pas parler de Koprivnice sans parler d'Emil Zatopek.

Emil Zatopek  y est né en 1922 dans cette ville de Moravie. Sitôt ses études primaires terminées, il est employé dans l'usine de cordonnerie Bata à Zlin. C'est à l'occasion d'une course organisée par son usine qu'il se manifeste comme bon coureur.

Lorsque les troupes russes entrent dans Koprivnice, il court à la rencontre des soldats libérateurs. Sa vocation est alors trouvée, il sera militaire.

L'armée tchécoslovaque fera tout pour faciliter sa carrière sportive.

Il va accumuler les titres et les records en appliquant une méthode d'entraînement qui déconcerte ses entraineurs, le fractionné et l'hypoventilation.

Sa course grimaçante n'était pas très élégante à voir mais l'efficacité était au rendez-vous.

Les JO d'Helsincki de 1952 seront ses heures de gloire : il remporte le 5 000 m, le 10 000 m et le marathon, seul sportif à avoir fait cet exploit.

On l'appelait "la locomotive tchèque"

En 1956, aux JO de Melbourne, il devra laisser la place à son ami Alain Mimoun.

La stèle pour Emil Zatopek dans le centre de Koprivnice
La stèle pour Emil Zatopek dans le centre de Koprivnice

 

 

En 1968, alors qu'il est Colonel dans l'armée, il prend officiellement position pour Dubcek et son communisme à visage humain.

La réponse des autorités est immédiate. Il est dégradé, exclu du parti communiste,  condamné à faire son autocritique et condamné à ne plus exécuter que du travail manuel pendant 6 ans. Il sera même éboueur dans les rues de Prague.

 

En 1975, il est réhabilité et devient archiviste au Ministère des Sports.

 

En 1989, après la Révolution de Velours, il est de nouveau élevé au rang de héros national.

En 1998, Vaclav Havel lui décerne la médaille de l'Ordre du Lion Blanc.

 

À sa mort en 2000, Alain Mimoun dira : 

- J'ai perdu mon frère.

 

Écriture de la stèle : dans notre ville est né Emil Zatopek (date), le meilleur athlète olympique tchèque du 20eme siècle.
Écriture de la stèle : dans notre ville est né Emil Zatopek (date), le meilleur athlète olympique tchèque du 20eme siècle.