92ème étape, Frydek Mistek - Karvina, 28 km, à la frontière

L'extrême ouest de la Tchéquie
L'extrême ouest de la Tchéquie

Les Beskides se sont esquivées tout doucement. Et tout doucement  les cheminées d'usines et les barres d'immeubles se sont avancées vers nous. Nous avons gardé Ostrava à une distance respectable mais nous n'avons pas échappé à sa grande banlieue avec ses quartiers urbanisés qui succèdent à d'autres quartiers urbanisés. 

Encore un coup de collier pour sortir de cet univers qui n'est pas le nôtre.

Nous laissons à notre gauche Havirov et nous approchons au mieux de Karvina.

Le pipe line de gaz (sans doute) qui traverse la région
Le pipe line de gaz (sans doute) qui traverse la région

Pendant  une dizaine  de km, nous  suivons un pipeline aérien de gaz naturel. Ce long serpent métallique fait de grands U tous les 50 -100m pour pouvoir  supporter  sans risque  le phénomène  de dilatation  des métaux  et les éventuels  coups de bélier. 

Karvina ne se dévoile à  nous  qu'à  2km du centre ville.  Étonnant  pour une ville  industrielle de ne pas avoir de  grande banlieue. Ici depuis  plus de 50 ans les édiles  locaux ont fait  le choix  de compacter la population  sur un minimum  de surface. Près  de 90% des 60 000 habitants de Karvina sont logés en HLM. 

Martina, notre pèlerine tchèque
Martina, notre pèlerine tchèque

 

Tout à l'heure vers Havirov, une jeune fille nous croise à vélo. Nous la saluons et elle nous répond :

- dobry den 

- dobry

Elle fait une vingtaine de mètres, s'arrête, revient vers nous et s'adresse nous :

- pilgrims !

Elle a reconnu que nous étions des pèlerins. Elle vient de rentrer chez elle depuis  deux jours  après  avoir  fait le Camino Frances : St Jean Pied de Port - Compostelle. Elle était  tout émue  de rencontrer des pèlerins dans son pays.

 

 

Demain dès les premiers kilomètres nous passerons en Pologne. 

L'orgue de l'église de Karvina
L'orgue de l'église de Karvina