102ème étape, Lesniow - Olsztyn, 19km, J-1, "Montjoie"

Le massif du Jura cracovien  vu du Zamek Olsztyn
Le massif du Jura cracovien vu du Zamek Olsztyn

 

Après une journée chargée en émotions, avec la rencontre d'Olivier et d'Agnieska, avec notre lessive faite par la maman, avec la soirée vécue au Sanctuaire de Lesniow, nous étions dès 7h sur la route pour notre avant-dernière étape.

C'est un chemin très agréable dans le Jura cracovien qui nous a conduit jusqu'ici, à Olsztyn. Nous avons enfin pu voir ces petites montagnes rocheuses, témoins de l'activité géologique qui lui a donné le nom de Jura. Car ici, outre la pharmacie d'avant-hier, tout est du Jura, le restaurant, la boutique de mode, y compris Olsztyn qualifiée de "soleil du Jura".

Les ruines du château d'Olsztyn
Les ruines du château d'Olsztyn

 

La Bataille de Varsovie ou le Miracle de la Vistule

Il est des batailles qui ont une influence considérable sur le cours de l'histoire et qui sont tombées aux oubliettes. La bataille de Varsovie en 1920 est de celles-là. 

Après la révolution bolchévique de 1917, les Soviétiques veulent profiter du chaos existant en Europe de l'Est  suite à la réorganisation territoriale de 1918.

Lénine veut que la révolution bolchévique gagne l'Europe et pour lui, la route qui doit la conduire jusque Berlin, passe par Varsovie.

Les troupes soviétiques s'enfoncent en Pologne en juillet 1920. En face les Polonais ne peuvent pas résister : ils reculent et cèdent du terrain.

Le 15 août 1920, alors que les troupes bolchéviques ont réussi une percée, les Polonais conseillés par des stratèges français dont Charles de Gaule, mettent en place une phase d'encerclement. La manoeuvre réussit, les Bolchéviques sont mis en déroute et en une semaine sont refoulés hors de la Pologne.

La manoeuvre militaire ayant eu lieu le 15 août, le jour de la grande fête de ND de Czestochowa, les Polonais attribuèrent la victoire à la Vierge.

Une partie de la bataille s'étant jouée autour de la Vistule, ce sera donc le miracle de la Vistule.

Antoine, Olivier, Agnieszka, Agnès et Andrzej devant le garage de ce dernier
Antoine, Olivier, Agnieszka, Agnès et Andrzej devant le garage de ce dernier

 

À 15h aujourd'hui, Olivier et Agnieszka nous ont rejoints à Olsztyn chez Andrzej, le papa d'Agnieska, qui tient un garage de réparation automobile à la sortie de la ville.

Ce dernier a mis à notre disposition un petit studio au dessus du garage pour la nuit.

Et puis ils nous ont fait découvrir le Zamek Olsztyn, le château d'Olsztyn, château-fort qui domine la ville, bâti sur le massif calcaire du Jura et détruit au XVIIe siècle par les Suédois.

En cherchant bien, il est possible de voir la flèche de Jasna Gora
En cherchant bien, il est possible de voir la flèche de Jasna Gora
Photo prise au téléobjectif, grossissement x30.
Photo prise au téléobjectif, grossissement x30.

 

Mais surtout de là haut ils nous ont montré Czestochowa.

Nous avons vu à près de 15 km à vol d'oiseau la flèche de la basilique qui doit être le terme de notre cheminement physique. On dit qu'autrefois, le premier qui disait "Montjoie" après avoir vu les flèches de la cathédrale de Santiago était déclaré roi du pèlerinage. Ceci a donné le nom de famille "Leroy"

N'étant que deux nous nous sommes décrétés Roi et Reine du pèlerinage.

 

 

 

 

Demain jour J, une petite étape de 16km. Nous prévoyons de partir de bonne heure.