En rentrant à la maison

Marche en forêt dans le Jura cracovien
Marche en forêt dans le Jura cracovien

 

Alors que nous sommes en train de rentrer bien tranquillement à la maison, nous nous permettons d'apporter quelques précisions sur le pèlerinage que nous venons d'effectuer.

 

Kilométrage

Nous avions prévu une distance de 2 400 km. Pour relier Plouhinec à Czestochowa,  nous n'en avons réalisé que 2 348.

Qu'avons-nous fait des autres ?

Les 2 348 km ont été réalisés intégralement à pied. Les autres ont été faits de différentes manière :

- 2 km : à l'entrée de Bayreuth, alors que nous marchions sur le bord du périphérique, Michael est venu nous récupérer en voiture

-12 km : Tassilo nous a déposé à Erbendorff, alors qu'Albrecht nous avait récupérés à Kastl

-7 km : à l'entrée de Prague, avec le danger de la circulation, nous avons pris le bus pour entrer dans Prague

-5 km : pour sortir de Prague, nous avons pris le tram jusqu'au terminus du tram

-5 km : à l'entrée d'Olomouc, un couple en voiture nous a "obligés" à monter avec eux, car ils nous estimaient en danger

-6 km : Bogdan et son épouse nous ont déposés non pas de l'autre côté de la Vistule, mais à Alwernia.

 

D'autre part, il y a eu des lieux prévus où nous ne sommes pas passés.

-le site des Batailles de Champagne : nous avons tiré au plus court entre la Malmaison et Verdun,

-Plzeň : après Novy Dvur, nous avons rejoint au mieux Prague sans faire de crochet par Plzeň

-Pardubice : après Kutna Hora, nous n'avons pas fait de crochet par Pardubice et Litomysl, en rejoignant  Switawy

-Cracovie : arrivés à Wadowice, nous sommes remontés à Czestochowa sans passer par Cracovie.

Lire la suite

4ème et dernière journée à Cracovie, Lagiewniki

La Chapelle du Monastère avec l'icône miraculeuse sur la gauche et juste en dessous, en blanc, à peine visible sur la photo, le tombeau de Sr Faustine
La Chapelle du Monastère avec l'icône miraculeuse sur la gauche et juste en dessous, en blanc, à peine visible sur la photo, le tombeau de Sr Faustine

 

Il y avait une âme charitable dans le tramway 8 pour nous aider à utiliser l'automate de distribution de tickets avec ses indications en polonais comme il se doit ici. Et en tram, nous avons poussé jusqu'à Lagiewniki et comme il y avait plusieurs stations avec ce nom, elle nous a aidés à choisir la bonne station : sanktuarium.

C'est ainsi que nous sommes arrivés vers 10h au Sanctuaire de la Divine Miséricorde, là où Sr Faustine a eu ses révélations.

Nous faisons un passage devant son tombeau, un passage devant le mur où sont inscrits en toutes les langues les mots : Jésus Ufam Tobie, Jésus, j'ai confiance en Toi.

Nous avons fait un long arrêt pour la messe dans le sanctuaire, remarquable pour son architecture et sa grande tour extérieure.

Lire la suite

3ème jour à Cracovie, le Wawel

La cathédrale du Wawel
La cathédrale du Wawel

 

Il va falloir que l'on retombe dans le monde réel assez rapidement. 

Notre hébergement ne fournissant pas les petits déjeuners, c'est donc au café du coin que nous l'avons pris. Et lorsque nous l'avons fini, nous sommes partis. Comme ça ! Sans payer ! La serveuse nous a couru après. Honteux et confus nous sommes revenus payer notre dû.

Hier à la Basilique Mariencka, nous nous sommes faits avoir comme des pigeons, comme tout le monde d'ailleurs. Nous avions payé notre billet d'entrée et une fois à l'intérieur on nous fait comprendre que les photos sont interdites à moins de payer 5zl le petit macaron d'autorisation,  ce que nous avons fait en pestant intérieurement si fort que même nos voisins ont entendu.

La même mésaventure nous est arrivée aujourd'hui, au Wawel, pour pouvoir visiter la crypte

Lire la suite

2ème journée à Cracovie, la visite de la basilique Ste Marie

La voûte de la Basilique Ste Marie
La voûte de la Basilique Ste Marie

 

 

Ce matin, nous avons visité la Basilique Ste Marie de Cracovie, Basylika Mariaski, elle est située dans un des angles de la place de la Halle aux Draps. Fondée au XIIIe siècle, c'est une des plus belles basiliques gothiques de Pologne.

Plusieurs choses ont retenu notre attention : le petit autel Ste Agnès, le petit autel Ste Anne, le retable au dessus du maître-autel, les deux tours et la sonnerie du Hejnal.

Lire la suite

1ère journée à Cracovie, visite de la mine de sel de Wieliczka

Sculpture en retable sur la paroi de la chapelle Ste Kinga représentant la Fuite en Égypte
Sculpture en retable sur la paroi de la chapelle Ste Kinga représentant la Fuite en Égypte

 

Pour occuper cette première journée, nous avons visité la mine de sel de Wieliczka.

Elle se trouve à une quinzaine de kilomètres au Sud de Cracovie. Nous avons pris le train spécial qui relie la gare centrale Krakow Glowny à Wieliczka.

Par une température constante de 14°, nous sommes descendus progressivement jusqu'à 135m sous terre. La mine est toujours exploitée à ce jour et comprend plus de 300km de galeries. Elle est exploitée depuis le XIIIe siècle.

L'exploitation descend jusque 350m

Lire la suite

En route pour Cracovie

Après la prière, l'icône est recouverte d'une protection pour la nuit
Après la prière, l'icône est recouverte d'une protection pour la nuit

 

Hier soir, dimanche 6 août, nous étions à la prière de l'appel, à 21 h. Alors que le site de Jasna Góra s'était bien tranquillement vidé en ce dimanche soir, la chapelle de l'Icône Miraculeuse était encore pleine à craquer. Mais cette fois nous étions en meilleure position.

Sitôt l'office d'environ une demi-heure terminé, un groupe de jeunes s'est mis à chanter dans la chapelle. Ils étaient une cinquantaine avec des instrumentistes et chantaient en polyphonie. Nous aurions voulu chanter avec eux. Un quart plus tard, il a fallu que le service des gardes les chasse bien gentiment pour que ces derniers puissent assurer l'entretien et la préparation de la chapelle pour le lendemain.

Lire la suite

2ème jour à Czestochowa

Les groupes qui arrivent sont toujours précédés d'une croix fleurie et décorée
Les groupes qui arrivent sont toujours précédés d'une croix fleurie et décorée

 

Il se passe toujours quelque chose à Czestochowa. Il est dit chaque jour de la semaine 15 messes entre la Chapelle de l'Icône Miraculeuse et la basilique de la Ste  Croix et la Ste Famille. Le dimanche il y en a 20. Ce dimanche il y avait en même temps une grand messe solennelle dans la basilique, une autre solennelle sur l'esplanade d'arrivée et une dans la Chapelle. Les événements dépendent donc des groupes qui arrivent. 

 

Hier soir nous avons vu un grand nombre de personnes partir avec un document spécial de format A4. Soeur Anna, une religieuse polonaise parlant français, russe et ukrainien qui nous a pilotés ce matin pour une visite guidée, nous a donné l'explication. Hier c'était le premier samedi du mois. A Jasna Góra le premier samedi du mois est consacré à la famille. Les familles prennent un engagement de se mettre sous la protection de la Ste Vierge et réclament aussi sa protection pour la Pologne en complétant le fameux document que nous avons vu hier soir.

Lire la suite

1er jour à Czestochowa

L'Icone Miraculeuse de ND de Czestochowa
L'Icone Miraculeuse de ND de Czestochowa
Lire la suite

103ème étape, Olsztyn- Czestochowa, 17km, jour-J, diragzom ar Mané Gwenn, devant nous Jasna Gora

Le dernier départ : il s'est fait avec la fraîcheur matinale
Le dernier départ : il s'est fait avec la fraîcheur matinale

 

Nous avons fait cette étape comme des chevaux qui piaffent d'impatience en sentant l'écurie. Il était 5h15 lorsque nous avons quitté le studio mis gracieusement à notre disposition par Andrzej ; le soleil venait officiellement de se lever depuis 10mn. La rosée faisait briller en contre jour les toiles d'araignées tissées sur le bord du chemin. 

Lire la suite

102ème étape, Lesniow - Olsztyn, 19km, J-1, "Montjoie"

Le massif du Jura cracovien  vu du Zamek Olsztyn
Le massif du Jura cracovien vu du Zamek Olsztyn

 

Après une journée chargée en émotions, avec la rencontre d'Olivier et d'Agnieska, avec notre lessive faite par la maman, avec la soirée vécue au Sanctuaire de Lesniow, nous étions dès 7h sur la route pour notre avant-dernière étape.

C'est un chemin très agréable dans le Jura cracovien qui nous a conduit jusqu'ici, à Olsztyn. Nous avons enfin pu voir ces petites montagnes rocheuses, témoins de l'activité géologique qui lui a donné le nom de Jura. Car ici, outre la pharmacie d'avant-hier, tout est du Jura, le restaurant, la boutique de mode, y compris Olsztyn qualifiée de "soleil du Jura".

Lire la suite

101ème étape, Myszkow - Lesniow, 11km, J-2 , chez la Matki Bozej de Lesniow

La statue de la Sainte Mère et patronne des Familles
La statue de la Sainte Mère et patronne des Familles

 

Après une très courte étape de 11km, nous sommes accueillis à Lesniow par les Pères Paulins  du Sanktuarium Matki Bozej Lesniowskiej Patronki Rodzin, au sanctuaire de la Sainte Mère de Lesniow, la patronne des familles. Ce sanctuaire a fêté en 2017 le cinquantenaire du couronnement de la Vierge par le cardinal Wyszynski en 1967.

Ce sanctuaire est tout spécialement dédié aux familles. Il est tenu par les Pères Paulins ceux là mêmes qui tiennent le sanctuaire de Jasna Góra à Czestochowa.

Ici il y a un noviciat et nous avons été accueillis par le Frère Patrick, un jeune novice qui va bientôt partir à Rome pour parfaire sa formation.

Lire la suite

100ème étape, Lazy - Myszkow, 22km, J-3, sur des rails

Une petite boutique où il faut commander par une toute petite fenêtre ce qui est exposé en vitrine
Une petite boutique où il faut commander par une toute petite fenêtre ce qui est exposé en vitrine

 

Le thermomètre serait monté jusqu'à 35° aujourd'hui. Alors nous avons refusé de faire monter le kilométrage de la journée, on risquait la surchauffe. 

Car il nous faut encore reparler des taons. Ce fut une calamité. Jusqu'à présent le machouillis de plantain en venait à bout.

La préparation est simple : vous prenez deux ou trois feuilles de jeune plantain lancéolé ou à feuille ronde, vous les mâchez. Ça n'a pas mauvais goût, pas plus que de la laitue sans vinaigrette. Mais il faut mâcher jusqu'à obtenir une petite bouillie. Cette petite bouillie devient progressivement très amère. Alors il suffit d'étaler cette pâte sur la morsure de taon ou la piqûre de moustique. La sensation de piqûre ou de démangeaison disparaît en 2-3 minutes.

Mais aujourd'hui avec l'attaque massive que nous avons subie, c'est l'équivalent d'un chou de Lorient qu'il aurait fallu mâcher.

A Zawercie, nous sommes allés expliquer notre problème de piqûre et de grattage à l'Apteka Jurajska. Ne comprenant rien au français et très peu en anglais, il a fallu mimer la situation, les attaques de Stukas, les morsures de crocodiles et les démangeaisons.

Nous avons eu droit à la crème calmante et au spray répulsif.

Lire la suite