Henryk Sienkiewicz

Henryk Sienkiewicz
Henryk Sienkiewicz

 

 


Naissance : 5 mai 1846, Wola Okrzejska, Pologne

Décès : 15 novembre 1916, Vevey, Suisse

 


Né en 1846 à Wola Okrzejska, en Pologne, Henryk Sienkiewicz commence sa carrière comme journaliste. Il entame en 1883 la rédaction de la trilogie de ses grands romans nationaux

Par le fer et par le feu,

Le Déluge

et Messire Wolodyjowski

dans lesquels il fait revivre la Pologne du xviie siècle.

Devenu le plus grand romancier polonais de son époque, Sienkiewicz écrit deux romans de mœurs,

Sans dogme

et La Famille Polaniecki,

puis commence, en mars 1895, la publication en feuilleton du fameux Quo vadis ? dans la Gazeta Polska, journal pour lequel il avait travaillé lorsqu’il était plus jeune.

 

Ce roman lui vaudra le prix Nobel de littérature en 1905. Henryk Sienkiewicz revient ensuite à l’histoire de la Pologne avec Les Chevaliers Teutoniques, considéré comme sa dernière grande œuvre puis il se réfugie en Suisse, à Vevey, pendant la Première Guerre mondiale d’où il organise des secours pour ses frères polonais. Il meurt d’une embolie en 1916 avant d’avoir eu la joie d’assister à la résurrection de la Pologne, pour laquelle il avait tant combattu. Ses cendres retourneront en Pologne libre en 1924.

Une des multiples éditions de Quo vadis
Une des multiples éditions de Quo vadis