en breton, dictons de circonstance

 

Aveid komans or béaj


Saùet mitin, saùet bamdé,

Ha n’ho-po ket a beuranté

 

Red é komans kent achiù

 

Devéhad é komans pen dé rekis achiù.

 

 

An neb a fall dehon atrap ar had

Ema red dehon seùel mitin mad.

 

An hani en-des hoant d’obér un deùeh mad

Zeli komans abred hag achiù devéhad

 


Pour commencer notre voyage


Levez-vous de bon matin tous les jours

vous ne connaitrez jamais l’indigence.

 

Il faut commencer avant de finir.

 

Il est trop tard de commencer quand il faut finir.

 

Celui qui veut prendre le lièvre

doit se lever de bon matin.

 

Celui qui se propose de faire une bonne journée

doit commencer tôt et finir tard.


La Côte Sauvage, presqu'île de Quiberon
La Côte Sauvage, presqu'île de Quiberon


Ar péh a zo groeit hiziù ne vo ket d’ober àrhoah


Dam atao :

Pear ha pemp a hra naù

 

An dé a hiziù a dalv perped mui

eid an dé zo treménet

 

A beb eil bah é ér ér skeul.

 

 

Ged poén hag amzér é ter de benn

 

 

Nen dé ket erhoalh seùel abred ; red é arriù àr an eur.


Ce qui sera fait aujourd’hui ne sera plus à faire demain


Allons toujours :

quatre et cinq font neuf.

 

Le jour présent, croyez bien, a plus de valeur que le jour passé.

 

D’échelon en échelon, on monte à l’échelle.

 

Avec de la peine et du temps, on arrive au bout.

 

Ça n’est pas tout de se lever de bonne heure, il faut arriver à l’heure.


La maison de St-Cado et le Pont-Lorois
La maison de St-Cado et le Pont-Lorois


Boud a vo déioù "ged" ha déioù "heb"


Peb unan a hell mankein…nag é vehé ur marh a gant skouid a vehé : pe vank é ziùhar, éma red dehon koéh.

 

 

An hani a lar « marsé » ne fari ket jamès

 

 

An neb a boéni, Doué er sekour

 

Ged poén ha hwiz

é hounier ar baradouiz.

 

Etré ré ha bihan éma ar muzul

 

Ne vé ket jamès joé heb tristé.


Red a vo damantein on nerh


An hani a ia fonnabl a skuizh

An hani a ia àr é hoar a ia pell

 

Labour groeit d’ar sul ne bad ket pelloh eid ar lun.

 

Ar housked a zo an hanter ag ar yehed

 

Gwell é plégein aveid torrein

 

Skuizh ken n’hellé ket laret « bara ».


Il y aura des jours "avec " et des jours "sans"


Toute créature peut faillir...quand bien même ce serait un cheval de cent écus : lorsque les jambes lui manquent, il est bien, obligé de tomber.

 

Celui qui dit « peut-être » ne se trompe jamais.

 

Celui qui peine, Dieu l’aide.

 

C’est par la peine et la sueur qu’on gagne le paradis.

 

Entre trop et trop peu est la mesure.

 

Jamais de joie sans chagrin.

 
Il faudra se ménager


Qui va vite se fatigue

qui va doucement va loin.

 

Travail du dimanche ne dure pas au-delà du lundi.

 

Le sommeil est la moitié de la santé.

 

Mieux vaut plier que rompre.

 

Fatigué à ne pas pouvoir dire “pain”.


Le calvaire du Pontoir, à Plouhinec
Le calvaire du Pontoir, à Plouhinec


Gober ged an amzér


Ruoni de vitin chomet ér gér mar doh fin

Ruoni d’anderù noz kaer braz an trenoz.

 

 

 

Goareg glaù de vitin é vé kaer benn ar fin ;

Goareg glaù d’anderù noz glaù pé aùél trenoz

 

Glaù kent goleù dé

Ne zalho ket betag kreisté

 

Glaù d’ar sul, glaù d’ar lun

Glaù épad ar suhun

 

Petra a vo hiziù ?

Hineah me laro deoh.


Gérer la météo


Rouge le matin restez chez vous si vous êtes malin ;

rouge le soir très beau temps le lendemain.

 

Arc-en-ciel le matin, il fera beau avant la fin ;

arc-en-ciel le soir pluie ou vent le lendemain.

 

Pluie avant l’aurore ne durera pas jusqu’à midi.

 

Pluie le dimanche, pluie le lundi

Pluie pendant toute la semaine.

 

Quel temps fera t’il aujourd’hui ?

Ce soir, je vous le dirai.


26 juillet : Grand Pardon de Ste-Anne d'Auray
26 juillet : Grand Pardon de Ste-Anne d'Auray

 

Ha diézamantoù an hent ?


An Aotrou Doué a hra ar péh a gar ,

Mes n’hell ket gobér ur mañé heb deval.

 

N’en des ket mañé heb devalenn

 

An hani en-des ur har berr a hra ur paz brasoh ged an aral.

 

Kerklouz ur ham èl unan eañn

Mes nen da ket ker buan

 

N’hellér ket moned ér hoéd heb ne goéh dél àrnoh.

 

 

Boud koutant ged ar péh a vo kavet


An hani en-des bara én é sah a zèbr a pe gar

 

Gwell é un tamm ag ur menn

Aveid dég ag un azenn

 

 

Pe n’en-des ket muioh, red é gobér ged ar péh a zo.

 

An hani ne riskl nitra

Koll na gounid ne hra.


Et les difficultés du chemin ?


Dieu fait ce qu’il peut ; mais il ne peut pas faire une montée sans descente.

 

Il n’y a pas de montée sans descente.

 

Celui qui a une jambe courte fait un pas plus long de l’autre jambe.

 

Le boiteux vaut l’homme non-boiteux mais il marche moins vite.

 

On ne peut pas aller au bois sans qu’il tombe sur vous des feuilles.


Savoir se satisfaire de ce qui se présentera


Celui qui a du pain dans son sac, mange quand il veut.

 

Mieux vaut un seul morceau d’un chevreau

que dix d’un âne.

 

Quand on n’a pas davantage, il faut se contenter de ce qu’on a.

 

Qui ne risque rien

ne perd ni ne gagne rien


La plage de Kerzine, en Plouhinec, pendant l'hiver
La plage de Kerzine, en Plouhinec, pendant l'hiver


ha ni a zalho ?


Laret ha gober a zo daou

 

Grataad ha rein a zo daou.

 

Kant kleùet ne dalv ket ur gwélet

  

Gwelloh troein diwarr hantér hent

aveid gober goall véaj

 

 

Hag al lojeris ?


Maget mad ho korv :

ho ineañ a chomo pell abarh.

 

Nen dé ket rekis gouied galleg

aveid goulenn kousked ér méz.


Tiendra t'on ?


Dire et faire font deux.

 

Promettre et tenir sont deux.

 

Cent « entendu » ne valent pas un « vu ».

 

Il vaut mieux faire demi-tour à mi-chemin

que de faire un mauvais voyage.

 Et le logement ?


Soignez bien votre corps :

votre âme y demeurera plus longtemps.

 

Il n’est pas nécessaire de savoir le français

pour demander à coucher dehors.


Grande Parade au Festival Interceltique de Lorient 2011
Grande Parade au Festival Interceltique de Lorient 2011

 

ha traoù souéhuz arall de ouied


Ar hetan a saù a gah é léh ma kar

 

 

Sah gouli ne chom ket én é saù

 

Pen dé lan ar sah, nen da ket mui nitra abarh

 

Ar bed-man a zo hir ha moén hag a hra mab-dén.

 

Un dé toemm ne hra ket an hañv

Nag un dé yein ar gouiañv

 

Ean en-des kahet én é dok,

hag éma red dehon er lakad àr é benn.

 

et d'autres choses à connaître


Le premier qui se lève mais bas la culotte là où il veut

 

Un sac vide ne tient pas debout.

 

Quand le sac est plein, on ne peut plus rien y mettre.

 

Le chemin de la vie est long et étroit ; il façonne l’homme.

 

Une journée chaude ne fait pas l’été

ni une journée froide l’hiver.

Il a fait dans son chapeau

et il doit se le mettre sur la tête.